Choisir le nom de domaine de votre prochain site internet

Qu’est-ce qu’un nom de domaine

Un nom de domaine est un ensemble unique de caractères qui identifie de façon un site internet. À bien des égards, un nom de domaine a la même relation avec un site internet qu’une adresse de rue avec une maison.

nom de domaine site internet

Lorsque vous saisissez un nom de domaine dans un navigateur web, celui-ci accède à un serveur de noms de domaine (DNS) pour trouver l’emplacement du site web correspondant sur internet, afin de pouvoir le récupérer et vous l’afficher. C’est un peu comme si vous cherchiez quelqu’un dans un annuaire téléphonique pour savoir comment l’appeler ou vous rendre chez lui.

Dans le cadre d’un projet de business digital, votre nom de domaine n’est autre que le nom qui représentera votre business en ligne. Il vous représente vous mais également votre entreprise, donc réfléchissez bien avant de le choisir et le déposer.

Le site internet rattaché au nom de domaine est un outil de communication puissant. Il doit permettre aux gens de vous trouver facilement, d’avoir de nouveaux prospects, de nouveaux clients…

Choisir son nom de domaine

Voici différents éléments à prendre en compte lors du choix de votre nom de domaine.

  1. Choisissez de préférence le tld .com – Bien qu’il existe un certain nombre d’extensions de noms de domaine, s’il faut en privilégier une parmi, entre autres, .com, .net et .biz, .fr, .org, .eu, … choisissez le .com.

    L’extension “.com” est celle à laquelle les gens pensent en premier lorsqu’ils pensent à un nom de domaine. Nous pouvons également partir sur .fr en France, mais gardez bien en tête qui si vous cherchez à prospecter une clientèle internationale donc qui vous cherchera potentiellement à partir de google uk ou encore google us ou es, votre site en .fr aura plus de difficulté à se référencer sur ces versions locales de Google.

    Si votre site est également un nom de marque que vous souhaitez protéger comme plaquisteparis.com, pensez à déposer au moins le .fr en plus si ce dernier est disponible, car si plus tard un de vos concurrents le fait, ce serait dommage que vos clients en vous cherchant tombent sur le site de votre concurrent.

    La première erreur des hoteliers ou restaurants français est de créer leur site internet sur des noms de domaine en .fr. Si leur zone de chalandise est internationale, les prospects vont faire des recherches d’hôtels avant de partir en voyage, donc à partir de versions de google en dehors de la France, le site avec une extension en .fr aura de plus grandes difficultés à se référencer sur google Italie, Espagne, UK….

  2. Choisissez un nom de domaine pertinent… De préférence avec un mot clé ou un nom qui laisse entrevoir votre business juste en le lisant.

    Supposons que votre site concerne le dressage des chiens. Quels mots-clés pourrait figurer dans votre nom de domaine ? Chien, chiot, toutou ? Dresseur, maître chien, éducation canine… ?

    Il y a encore quelques années, au niveau SEO (référencement naturel sur les moteurs de recherches) les mots clés dans les noms de domaines se référençaient mieux sur les requêtes identique sur Google. Aujourd’hui, le branding prend le dessus.

    A tire d’exemple, nous pouvons citer de gros sites tels que covoiturage.fr, qui est ensuite devenu blablacar lorsqu’il a visé un marché international, ou encore pecheur.com qui est la plus grande communauté autour de la pêche en France, ou encore codeur.com, graphiste.com, redacteur.com ou encore freelancer.com et bien d’autres…

    De la même façon, notre nom de domaine ici est ventedesite.com (au moment ou je vous écris cet article), mais cela va certainement changer sous peu, bref. Certes le nom de domaine est en accord avec la thématique, mais les tirets sont vraiment dérangeants. Imaginez lorsque l’on doit donner l’adresse du site à un ami, ou un prospect intéressé (site tiret en tiret vente point com…).

    En plus de ça, la personne est encore capable de nous demander si c’est le tiret du 6 ou le tiret du 8, et en plus si il y a un “s” ou pas à “site”. Bref vous l’aurez compris le nom de domaine du site va bientôt être changé 😉

  3. Un nom de domaine catchy, facilement mémorisable – Revenons sur notre histoire d’éducateur canin, lequel des noms de domaines suivants est le plus facilement mémorisable? jeduquevotrechien.com, academieduchien.com, ecoleduchien.com, dressagechien.com ? Où travaillez sur une marque. Dans tous les cas, gardez en tête que plus votre nom de domaine est court et plus il sera facile à retenir.

    Retenez également que ceci est valable pour votre adresse e-mail. Une adresse de type jm@monsite.com sera plus facile à retenir et épeler à un client ou un fournisseur que jean-michel.durand@monsite.com

  4. Essayez d’éviter les traits d’union ou tirets dans votre nom de domaine – Comme cité plus haut, évitez autant que possible les tirets dans votre nom de domaine. Non seulement un concurrent pourra déposer le même nom de domaine sans tiret mais en plus il sera plus difficile à retenir et épeler avec les tirets.
  5. Éviter les chiffres ou nombres – Je sais, je sais, certains adorent rajouter les chiffres de leur département dans leur nom de domaine du genre serrurier75.com. C’est une question de goût, mais personnellement je ne suis pas fan, et en plus lorsque vous l’épelez à un client, que ce soit pour votre site internet ou dans votre e-mail, vous devez précisez sur le 74 est en chiffre ou en lettres.
  6. Veillez à ne pas porter atteinte à une marque déposée – Une marque est un nom ou un symbole officiellement enregistré au profit d’un tiers, et sauf indication contraire, le propriétaire de la marque est la seule partie qui peut légalement faire usage du nom de la marque sur ses supports commerciaux. Donc objectivement il est très risqué juridiquement parlant de s’amuser à avoir un nom de marque dans son nom de domaine. J’ai déjà croisé des vendeurs de piles avoir un site en duracelldirect.fr. Personnellement je trouve ça très limite, trompeur pour les clients et juridiquement parlant, bien que le propriétaire du site soit distributeur des piles de la marque, il n’est pas pour autant propriétaire de la marque Duracell.

Bref, sortez votre dictionnaire, tournez les mots dans tous les sens, et amusez vous un petit peu à trouver un nom de domaine catchy qui ne soit pas encore déposé. Cet exercice est très ludique même si parfois on peut être frustré de s’apercevoir que déjà de nombreux noms de domaines sont déposés.

20 avril 2020 16 h 29 min