Comment gagner de l’argent en achetant des sites internet ?

Je suis tombé il y a quelques temps sur un site internet à vendre. D’après les diverses informations contenues dans l’annonce, le site recevait environ 1000 uniques visiteurs par jour et rapportait à son propriétaire 210 € par mois grâce à la vente d’un e-book téléchargeable. Le vendeur demandait 6400 € pour l’acquisition du site. J’ai décidé d’y jeter un œil et j’ai de suite été enthousiasmé par l’idée de l’acquérir.

À quoi ressemblait le site au moment de la vente?

Au premier abord, le site était vraiment loin d’être un exemple à suivre. Il était vraiment mal conçu, son apparence générale et ses graphismes étaient complètement dépassés et plutôt moches. En outre, le processus de vente de l’e-book en question était compliqué et l’expérience utilisateur était médiocre.
J’ai quand même décidé de contacter le vendeur pour lui faire part de mon intérêt pour son site et aussi pour lui demander des informations complémentaires. J’ai alors découvert qu’environ 60 % de son trafic provenait uniquement des résultats des moteurs de recherche organique ainsi que de divers liens. Le vendeur m’a également dit qu’il passait en moyenne seulement 2 à 3 heures par semaine à travailler sur le site et que le coût de maintenance réel de celui-ci était d’environ 85 € par mois.
J’ai senti le potentiel du site et j’ai décidé de l’acheter. Après négociation avec le vendeur, j’ai finalement pu acquérir le site pour environ 4250 €. C’est là que ma première aventure digitale a véritablement commencé.

Comment doubler les performances d’un site mal optimisé ?

En seulement une semaine, j’ai entièrement refait le design du site, mis à jour son CMS (WordPress) et sa mise en page. J’en ai profité pour améliorer le processus de vente de l’e-book en éliminant les étapes inutiles et permettre aux clients de le télécharger plus rapidement. En 30 jours, j’ai réussi à doubler les performances du site, le chiffre d’affaires réalisé étant passé de 210 €/mois à 425 €/mois. À ce rythme, je pouvais espérer récupérer mon investissement initial en un an. En gros, cela représente un retour sur investissement annuel de 100 % avec un minimum de temps de travail. En plus, en y apportant quelques retouches supplémentaires, mon revenu mensuel pouvait passer à environ 640 €. J’estime que ce n’est pas mal du tout pour un minimum de travail et au début seulement, soit au maximum 2 à 3 heures de temps de travail hebdomadaire.
Il faut également prendre en compte que Google adore lorsque l’on met à jour un site, que l’on lui créé du contenu neuf et frais alors que le site n’a pas bougé depuis des mois voir des années. Souvent si le travail est bien fait il est très facile d’exploser le trafic d’un site qui était dormant juste en faisant quelques mises à jour et en lui créant quelques dizaines d’articles tout frais.

En conclusion

Si pour certains la vente de sites internet est un marché en perte de vitesse où il n’est plus possible de gagner de l’argent, par expérience je sais clairement qu’ils ont tort et ça m’arrange un peu. Au moins il y aura plus de sites disponibles à racheter :). En effet, inutile de rechercher le « diamant brut » à polir car beaucoup de sites internet sont aujourd’hui en vente. Il est beaucoup plus intéressant et plus rapide de choisir directement le diamant le plus brillant dans une mer de diamants. Un minimum de créativité et seulement quelques heures de travail suffisent pour tirer son épingle du jeu et réaliser des profits intéressants en achetant des sites internet.