Bien comprendre le dropshipping

L’un des secteurs qu’internet a révolutionné dans le monde de manière particulière, est le marketing. Actuellement, si vous voulez gagner du terrain et faire connaitre votre business, le web doit devenir impérativement votre ami. Le succès des grandes entreprises aujourd’hui comme Amazon se justifie, non sans le mentionner, par la mise en place des stratégies marketing adaptées à internet. Il existe donc de plus en plus des business qui naissent et qui ne doivent leur survie que grâce et par internet. Parmi les business en ligne les plus en vogue, on récence le dropshipping. Dans cet article, il est question pour nous de définir ce qu’est le dropshipping, de donner son mode de fonctionnement, les étapes de la création d’un business en dropshipping, enfin de donner les avantages et les inconvénients du dropshipping.

Vous trouvez de nombreux sites en dropshipping à vendre sur Ventedesite.com.

Comprendre le dropshipping

comprendre le dropshippingLe dropshipping est l’un des business les plus en vue aujourd’hui avec internet. Des milliers de personnes y accourent toujours, au regard des avantages qu’il donne. Avec internet, les Hommes ont pensé qu’il fallait trouver un modèle commercial moins encombrant, dans lequel les tâches sont quasiment partagées, entre le fournisseur et le marchand. Ce modèle est le dropshipping. Par définition, on entend par dropshipping un modèle commercial né d’internet, dans lequel le marchand effectue des ventes auprès des clients, sans en avoir un entrepôt pour les stocks. Pour approfondir, le dropshipping est un système commercial sur internet qui permet au vendeur de répertorier les produits disponibles chez le fournisseur dans son site web, reçoit les commandes et commercialise lesdits produits sous l’égide de sa marque, sans en faire d’inventaire. En d’autres termes, en faisant un business dropshipping en ligne, vous évitez les magasins et entrepôts pour stocker les produits, les emballages et l’expédition des produits.

Le marchand achète les produits dans les grands magasins, ceux-ci exécutent la commande auprès des fournisseurs tiers qui, à leur tour, expédient le produit auprès du client. Lorsqu’on regarde le cheminement, le marchant est comme un intermédiaire dans cette chaine. Au regard de la définition qui précède, l’on peut apercevoir d’emblée la différence entre le dropshipping et le commerce électronique traditionnel. Si le commerce électronique a besoin des locaux pour stocker les produits et les vendre, le dropshipping n’a pas besoin d’un magasin. Le client passe sa commande dans la boutique en ligne, le détaillant achète ce produit auprès du fabricant ou du fournisseur. Ce dernier s’occupe intégralement des détails liés à la transaction.

L’on comprend pourquoi c’est l’un des business les plus en vue sur internet. Il permet au vendeur d’avoir une certaine autonomie commerciale en étant à l’abri de toute pression liée à la gestion de la clientèle. Mais, la simplicité de ce modèle commercial ne doit pas faire croire que tout le monde est capable de se lancer dans le dropshipping. Dans l’imaginaire collectif, on donne souvent l’impression que faire un business en dropshipping, c’est devenir directement riche. S’il est exact que ce business donne de l’argent, il ne s’agit non plus d’un argent ramassé d’un coup. Loin s’en faut ! Pour se faire une petite fortune dans le dropshipping, il faut être patient et avoir la maitrise des bases du marketing digital.

Fonctionnement du dropshipping

business model du dropshippingPour mieux comprendre le business model du dropshipping, il est fondamental d’étudier son fonctionnement. Étudier son fonctionnement signifie en d’autres termes mettre en perspective les rôles respectifs de chaque acteur de la chaîne. Le dropshipping est simple à comprendre ce modèle commercial connait deux moments importants :

  • Le premier est le contact que le client établi avec votre boutique en ligne. Il la parcourt et prend connaissance de l’ensemble des produits que vous mettez à la disposition des clients. Ce premier contact est le front-end. Sur la base de ce qu’il a vu et de ce qu’il a aimé, il va vous passer la commande du ou des produit (s) par lui choisit (s).
  • La deuxième étape consiste en l’exécution de la commande. Lorsque le client passe la commande, il revient au marchand d’acheter le produit auprès du fournisseur. Le fournisseur se charge du reste et le produit arrive chez le client. C’est la phase back-end.

Les étapes qui précèdent montrent en filigrane le rôle de chaque acteur dans cette chaîne commerciale qu’est le dropshipping. Globalement, il existe trois acteurs principaux dans le processus de vente dans un business dropshipping : le fabricant, le détaillant et le client.

  • Le fournisseur : son rôle est de produire et ravitailler les vendeurs. Il gère les stocks de produits dans son magasin et procède au remplacement de ceux qui sont en mauvais état ou de mauvaise qualité. Ce tri permet de sélectionner les produits de meilleure qualité pour la vente. Le fabricant reçoit également les commandes du marchand et il se charge de l’emballage et de l’expédition du produit auprès du client.
  • Le marchand : son rôle est de passer les commandes aux fournisseurs ou fabricants. Au préalable, il répertorie les produits dans sa boutique en ligne via son site web. Il est chargé de réactualiser les informations de sa boutique et de tenir les clients informé de nouvelles modalités et tendances. Bien plus, c’est le détaillant qui choisit les types et catégories de produits à vendre, fixe les prix de ses produits et y appose sa marque. Les frais d’expédition de la marchandise sont sous sa charge.
  • Le client : il est celui qui réceptionne ses produits commandés. Lorsque les produits arrivent entre ses mains, il peut décider de les retourner s’il estime qu’ils sont de mauvaise qualité. Dans ce cas il recontacte le marchand pour lui signifier le désagrément.

Pour un fonctionnement optimal de votre business dropshipping il faut suivre un processus bien pensé et bien ficelé pour réussir à avoir les clients. Un bon fonctionnement du business doit miser sur une stratégie marketing appropriée.

  1. La première attitude commerciale à adopter en voulant se lancer dans le dropshipping, est l’étude de marché. En effet, on ne se lève pas tout d’un coup pour se lancer dans le business du dropshipping. Avant de faire quoique ce soit, il faut une étude méticuleuse du marché local ou international ciblée. Cette étude du marché est d’autant plus importante qu’elle permettra d’éviter ou de mettre en évidence les techniques pour éliminer la concurrence. Aussi, elle permettra de maitriser les besoins des clients et de choisir des produits en fonction de leur milieu. C’est aussi l’occasion de goûter les produits qui seront mis à la disposition du public. Vous pouvez tester ces produits gratuitement pour vous permettre d’avoir les avis des uns et des autres sur le prix et la qualité des produits que vous allez vendre.
  2. La deuxième est de choisir un bon fournisseur pour éviter de nombreux désagréments. Le fournisseur choisi doit être sérieux et respecter les délais de livraison. Aussi, les produits ne doivent pas lui manquer pour satisfaire les clients. Il faut s’assurer d’avoir sous la main un fournisseur ponctuel qui répond à vos attente. Il doit également pouvoir gérer les retours, lutter contre la fraude, livrer les commande à temps.
  3. La troisième chose à faire est le choix des produits à commercialiser. C’est une étape importante dans le dropshipping, en ce sens que le choix des produits aura un impact, positif ou négatif dans le business. Choisir par exemple les produits trop volumineux pourrait ajouter les frais supplémentaires dans la gestion des stocks et pour l’expédition. C’est aussi le cas des produits trop fragiles qui nécessitent un suivi particulier. S’ils ne sont pas bien protégés, ils peuvent se détériorer. Il vous revient donc, en fonction de l’étude du marché et des paramètres autour du business, de choisir des produits qui ne vous causeront pas préjudice.

Les étapes de création d’un business en dropshipping

fonctionnement du dropshippingPour créer un business en dropshipping, il faut suivre quatre étapes importantes :

Choisir une bonne niche

La niche ou créneau est un aspect du domaine que vous choisissez pour commercialiser les produits. Elle ne se choisit pas au hasard ou par complaisance. Elle se choisit après une étude méthodique du marché. C’est la réponse à l’étude du marché effectuée préalablement. Pour cela, il faut choisir une bonne niche rentable et moins concurrentielle pour mieux intégrer le secteur. La niche doit donc permettre de donner des réponses précises sur les problèmes que le marché ciblé rencontre. En d’autres termes, la niche vient résoudre un déficit commercial qui se fait ressentir de manière directe ou indirecte.

Signer un partenariat avec un ou des fournisseurs

Nous l’avons dit plus haut, le fournisseur est un acteur capital dans le dropshipping. C’est lui le moteur de la commercialisation. C’est pourquoi il est impératif d’en choisir celui qui est meilleur pour éviter les retards dans les commandes ou encore les retours de produits. Assurez-vous que celui que vous voulez choisir soit certifié, professionnel, respectant les délais et qui mise le plus sur la qualité. La politique de remboursement pour les commandes endommagées, les échantillons et le volume de production par jour, par semaine, par mois et par an doivent être vérifiés. Pour en trouver un facilement en ligne, vous pouvez consulter les grandes entreprises comme Alibaba, AliExpress et Oberlo.

La création d’un site internet

Après l’étude du marché et le choix des produits et fournisseurs, il faut créer dans un premier temps un site web. Le site web dans un business en dropshipping est le miroir de vos produits commercialisés. Les clients y défilent constamment pour regarder les catalogues de produits disponibles et les prix. Créer un site web est certes important, mais il faut surtout penser à l’optimiser. Il ne sert à rien d’avoir un site qui attire deux visiteurs par semaine. Pour cela, il faut penser à référencer votre site de manière payante et de manière naturelle. L’objectif étant, bien évidemment, d’attirer le trafic sur le site et augmenter la visibilité des produits. Faites le choix des couleurs qui vont ensemble avec les produits en vente. Rendez l’interface de votre site web facile à utiliser. A défaut de créer votre site, vous pouvez utiliser les plateformes des grands noms dans la commercialisation en ligne tels que WordPress, Shopify, BigCommerce.

La vente de produits

C’est la dernière étape dans le dropshipping. Dès lors que vous avez catalogué vos produits dans votre boutique en ligne, vous pouvez commencer à commercialiser vos produits. C’est une phase non négligeable. C’est la raison pour laquelle il vous faut quelques notions de marketing pour parachever le processus. Il vous revient d’attirer les prospects dans votre boutique pour apprécier les produits que vous vendez. Pour cela, vous devez occuper les médias sociaux pour partager les photos et les produits à commercialiser. Créer une communauté que vous allez suivre pour les échanges et avis par rapport à votre business. Il va falloir se préparer à faire de la publicité pour faire connaitre votre boutique. L’automatisation des mails, le PPC sur Google et Bing, la publicité faite par les influenceurs, peuvent être des moyens pertinents et efficaces pour faire connaitre votre business en ligne. Cependant, quels peuvent être les avantages du dropshipping aujourd’hui en ligne ?

Les avantages du dropshipping

Quand on regarde de près le modèle commercial dropshipping, on se rend compte qu’il possède plusieurs avantages.

Un fonctionnement simple

C’est l’une des particularités du modèle dropshipping. La simplicité et la facilité. C’est pourquoi bon nombre de personnes se ruent aujourd’hui vers le dropshipping. En effet, avec ce business, vous avez l’autonomie que vous voulez. Vous ne gérez ni la gestion de la clientèle, ni les stocks, ni les retours de produits. La seule chose à faire est de valider la commande auprès du fournisseur et d’envoyer les frais pour l’expédition du produit. Vous n’avez donc pas besoin de magasins, ni d’entrepôts pour stocker les produits. Vous n’allez non plus vous préoccuper des tracasseries liées à l’emballage des produits, aux retours et à l’inventaire produits stockés.

Travailler un peu partout dans le monde

Si vous vous lancez dans un business du dropshipping, vous pouvez travailler un peu partout dans le monde. Vous avez juste besoin d’avoir la connexion et votre ordinateur pour suivre les prospects. Le dropshipping n’est pas encombrant. Vous allez passer le temps sur internet et les réseaux sociaux pour vulgariser votre boutique. Vous pouvez donc être dans votre pays ou dans un autre, dans votre salon ou dans votre chambre, votre commerce n’aura aucun impact. Votre position n’affecte pas l’évolution de votre business.

Faible capital pour débuter

Le dropshipping n’a pas besoin de beaucoup de moyens pour démarrer. Parce que vous n’achetez pas de produits à l’avance pour stocker, vous n’avez donc pas besoin de gros moyen pour débuter. Vous passez les commandes après avoir reçu les commandes des clients. Pour cela, vous n’êtes pas obligé à avoir un capital aussi important pour emmagasiner les stocks. Mais malgré le fait que le dropshipping offre des avantages impressionnants, il a aussi des inconvénients.

Les inconvénients du dropshipping

Plusieurs inconvénients caractérisent le dropshipping.

La concurrence élevée

Comme le business dropshipping est facile et simple à démarrer, plusieurs marchands s’y sont lancés. Il existe des milliers de dropshippers en ligne qui se trouvent parfois en concurrence sur les mêmes niches. A ce niveau, la vente devient difficile. Il faut donc se lancer dans une compétition rude pour avoir les clients. Parfois, pour s’en sortir dans cette atmosphère concurrentielle, il faut multiplier des stratégies marketings et être créatif pour faire la différence. Il faut donc consacrer plus de temps et d’énergie pour espérer avoir une certaine rentabilité.

Les erreurs de clients

Votre fournisseur peut amener à faire des dépenses ou à vous excusez auprès d’un client qui n’a pas été satisfait, du fait de la confusion. Les fournisseurs commentent souvent des erreurs auprès des clients et c’est au marchand de porter la responsabilité du désagrément causé. C’est pourquoi il faut choisir des fournisseurs qualifiés et méthodiques pour éviter au maximum les erreurs.

Le manque d’inventaires

Le modèle commercial dropshipping n’a pas de stock. Par conséquent, le suivi des produits n’existe pas. Vous ne pouvez donc pas faire l’inventaire pour savoir ce que vous avez vendu et ce qui vous reste. Faire les évaluations et savoir ce qu’on a perdu ou gagné est une équation à plusieurs inconnus, difficile à résoudre.

La surcharge dans l’expédition des produits

Elle vient du fait que vous avez plusieurs fournisseurs qui vous approvisionnent en produits. Des clients peuvent choisir divers produits qui sont fabriqués par les différents fournisseurs. Il va falloir expédier produit après produit. Ce qui augmente les frais d’expédition pour vous. De plus, vous n’avez donc pas de contrôle sur la chaine d’approvisionnement.

L’absorption de votre marque

C’est l’un des grands inconvénients du dropshipping. Avec l’absence de stock et d’entrepôts, vous ne contrôlez pas tout. Même si dans votre boutique en ligne votre marque y est bel et bien, à la livraison des produits, votre marque est absorbée par le fournisseur. Vous pouvez aussi l’apposer sur les emballages, mais les fournisseurs peuvent l’enlever ou le modifier, sachant que vous ne contrôlez pas le circuit de distribution. Il devient donc difficile de construire une marque qui va permettre d’identifier à la longue vos produits.

Manque de visibilité sur les gains

Puisque vous achetez au jour le jour, notamment après la commande des clients, vous n’avez pas de visibilité sur ce que vous allez gagner. Ceci est d’autant plus vrai que vous ne faites d’inventaires. Les gains sont donc imprévisibles et le marché se fait de manière instantanée. Le succès n’est donc pas garanti avec le dropshipping. De surcroît, si vous avez fait un mauvais choix des produits à commercialiser, ou alors que votre plateforme n’est pas optimisée pour la conversion, vous risquerez de perdre votre investissement.

Pour tout dire, le dropshipping est un business qui prend de l’essor encore en 2022 et qui attire encore chaque jour de nouveaux acteurs. Il s’agit en effet d’un système marketing qui vous permet de commercialiser les produits avec un faible investissement. Mais, avant de se lancer, il est toujours nécessaire d’étudier les tours et les contours du business. Faire une étude approfondie du marché local ciblé, choisir un fournisseur sérieux et professionnel, optimiser le site web, choisir un créneau qui répond au déficit commercial du marché ciblé, sont entre autres quelques pistes de solutions pour réussir dans le dropshipping.

Par Mark Etinger

Mark est l'auteur de la plupart des articles du blog. Il fait en sorte de valoriser au mieux les services de Ventedesite.com en rédigeant les articles dédiées à cet univers. Il tient également le rôle de conseil afin de vous guider au mieux pour la cession de votre site internet.

26 janvier 2022 19 h 17 min