Déceler et exploiter le potentiel d’un site internet à vendre

Les vendeurs de sites internet intéressent à juste titre les courtiers spécialisés dans la vente de sites. D’une part, les vendeurs de sites internet souhaitent récupérer un maximum d’argent de cette transaction, d’autre part, les courtiers spécialisés dans la vente de sites internet s’y retrouvent en facturant en général une commission sur le prix de vente final du site.

potentiel site internet à vendre
Mais le business de la vente de sites internet est une voie à double sens : sans acheteur, personne ne gagne d’argent. En effet sans acheteur, il n’y a tout simplement pas de transaction.
C’est pourquoi les acheteurs doivent avant s’intéresser au potentiel du site web mais aussi de ce qu’ils peuvent faire pour le développer. C’est à juste titre que l’on peut citer dans ici l’adage « les déchets des uns sont les trésors des autres ». Voyons donc comment tirer au mieux partie d’un site web que son propriétaire ne souhaite plus conserver.

Quelques conseils pour reconnaître un site qui n’est pas performant

L’un des meilleurs moyens de tirer parti du potentiel d’un site web est simplement de trouver un site dont le propriétaire ne soupçonne pas le potentiel. La cause peut en être une mauvaise gestion ou un marketing insuffisant ou mal géré. Voici quelques moyens pour reconnaître un site sous-évalué.

  1. Le propriétaire n’utilise pas les bonnes méthodes de monétisation

    Lorsque vous voyez un site internet bien classé au niveau SEO mais qui n’a toujours pas monétisé son trafic organique, il y a de fortes chances que le propriétaire n’ait pas utiliser les bonnes méthodes de monétisation. Un site trusté par Google et ayant quelques années peut également parfois avoir un très fort potentiel au niveau référencement naturel mais être sous exploité.

  2. Les publicités payantes pour valoriser le site sont inexistantes ou mal gérées

    Le campagnes publicitaires sont elles efficaces ? Peut-être qu’une simple publicité bien ciblée pourrait augmenter rapidement le chiffre d’affaire.

  3. Le trafic est élevé mais les conversions sont faibles

    Si un site internet génère beaucoup de trafic et que le taux de conversion est très faible, alors c’est le site lui-même qui a besoin d’une réorganisation. Des landing pages optimisées, une meilleure observation des pages d’atterrissage et des mots clés pourrait permettre d’optimiser le taux de conversion.

  4. Le site web est sur-monétisé

    Si un site perd trop de visiteurs potentiels à cause d’une monétisation excessive, alors le fait de réduire le nombre de publicités présentes sur le site internet pourrait les inciter à revenir.

Faites vous donc une petite check-list avec les points ci-dessus à vérifier sur le site internet afin de voir si ce dernier est pleinement exploité.

Quelques conseils pour détecter les sites web à éviter

Voici quelques indices qui devraient vous inciter à laisser de côté quelques sites web afin d’éviter le mauvais investissement.

  1. La mauvaise niche

    Il se peut que le site web ait tout ce qu’il faut pour réussir mais il se trouve simplement dans la mauvaise niche. En effet, le site peut à première vue crier « Achetez-moi ! » jusqu’à ce que quelques recherches sur le présumé marché-cible vous en dissuadent. Quoi qu’il en soit, vous devez vous méfier d’une mauvaise niche. On trouve souvent dans ce cas les sites web qui ont choisi une niche trop spécifique ou, au contraire, une niche trop large.

  2. Un mauvais référencement ou même une pénalité

    Même si le classement SEO n’est pas l’unique indicateur à prendre en compte, un site web mal optimisé pour les moteurs de recherche exigera d’énormes efforts pour redresser la situation. Mieux vaut trouver un site web prêt à être monétisé avec déjà un trafic organique conséquent. Vous pouvez tester en ligne l’optimisation SEO du site à vendre.

  3. Un propriétaire expérimenté

    Si le site a précédemment appartenu à un entrepreneur expérimenté mais que ce dernier n’a tout simplement pas réussi à redresser la situation dans le bon sens, alors il est préférable de passer à autre chose.
    Quel que soit votre domaine d’expertise (référencement, identification des meilleures niches, réalisation d’études de marché, etc.), ne pensez pas systématiquement que vous ferez mieux que le propriétaire actuel du site. Vérifiez bien si tout le potentiel du site n’a pas déjà été exploité. Si le propriétaire actuel est un marketeur expérimenté, ne pensez pas forcément que vous ferez de meilleures campagnes publicitaires que lui.

8 septembre 2020 18 h 11 min